31/12/2009

Sur les pas de Park

Journalisme. Au cours des dernières semaines, j’ai fréquenté de près les écrits sur le journalisme du sociologue américain Robert Park. Park a commencé par exercer le métier comme city reporter, à Minneapolis, puis ailleurs et enfin à New York. Pendant une douzaine d’années, il a, raconte-t-il, beaucoup marché. A la toute fin du dix-neuvième siècle, c’était le lot du localier. Par la suite, il est devenu l’un des fondateurs de la fameuse école de sociologie de Chicago, qui s’est illustrée par ses recherches sur la vie urbaine. Comme l’un de ses contemporains, le sociologue allemand Max Weber, Park a donc oscillé pendant une période de sa vie entre le journalisme et l’université. Il nous dit sur le journalisme deux choses importantes.

Lire la suite

23/12/2009

Ouverture

L’ouverture de Marges répond à quelques envies. La première  tient aux circonstances du moment. Depuis quelques années, je me suis éloigné du journalisme au jour le jour. J’en reste un observateur. Je n’en suis plus un praticien. A part mes billets réguliers de médiateur, l’essentiel de mon temps d’écriture est consacré à la préparation de conférences, à la rédaction d’articles de revue, de livres. Cela m’amène à de multiples lectures, à des rencontres, à des expériences. Toutes mes découvertes ne s’intègrent pas dans mes projets. Je rédige actuellement un nouveau livre sur les médias et le journalisme. Comme toujours, un tel travail produit des « chutes ». Il serait dommage de les laisser perdre. Ce sont elles qui m’ont incité à tracer ces Marges.

Lire la suite