26/08/2010

Une affaire française

Opinion publique. En France, c'est l'affaire de l'été. Ailleurs, ce n'est qu'une péripétie. Encore qu'on l'ait suivie en Suisse d'un regard malicieux. Ainsi cet Eric Woerth, ci-devant ministre du Budget, qui tirait les oreilles des gardiens du paradis fiscal helvétique, se trouve pris à son tour dans une drôle de seringue.

Lire la suite

23/08/2010

Des fleurs dans le métro

Lecture. Mon premier livre de l'été est resté à l'ombre; en juillet j'ai beaucoup circulé et peu lu à part les journaux. L'heure de pointe, par Dominique Simonnet, se passe dans le métro parisien. Le livre s'annonce comme un «roman en quatorze lignes». Ce sont celles du réseau, de Château de Vincennes - La Défense (ligne 1) à Olympiades - Saint-Lazare (ligne 14), l'une et l'autre bien connues des voyageurs arrivant à la Gare de Lyon.

Lire la suite

16/08/2010

Arles et ses Innocents meurtris

Photographie. La couverture du catalogue des Rencontres d'Arles est un bestiaire. Cette année, une tête de rhinocéros. Du lourd et du piquant. Disséminées dans toute la ville, mais plus denses dans les ateliers désaffectés de la SNCF, non loin des Aliscamps, les expositions se gagnent à pied sous un soleil accablant. Il existe heureusement de secourables navettes et suffisamment de points d'eau (et d'autres breuvages). Les sollicitations sont infinies, le parcours exhaustif en trois ou quatre jours se mue en épreuve initiatique.

Lire la suite

09/08/2010

Candide en Avignon

Découverte. J'y ai donc mis le temps. Le Festival d'Avignon en était cet été à sa soixante-quatrième édition. Je m'y suis rendu pour la première fois. Les récits que j'en avais d'amis, fidèles de la grande fête du théâtre, étaient à la fois tentants et dissuasifs. Un extraordinaire chaudron, mais aussi une effervescence déroutante pour le non initié. Et puis, j'étais pris jusque là dans le moule de vacances plus ou moins douillettes, faites de mer, de farniente et de lectures, qui tranchaient agréablement avec l'agitation des jours ordinaires... L'an dernier, j'ai cassé le moule.

Lire la suite

02/08/2010

Le bonjour d'Arthur: en souvenir d'Henri Montant

Journalisme. Ça ne se fait pas. Sur la terrasse du café de la plage, on ouvre Libération et on s'apprête à tourner la page du Carnet quand le nom saute aux yeux, en lettres noires: «Henri Montant, alias Arthur». C'est le 24 août. Henri Montant, journaliste, est mort en Bretagne, une semaine plus tôt.

Lire la suite