28/01/2011

Cher Walter Weideli

weideli page cornu 8 fév 2011.jpgGenève, le 28 janvier. Je viens d'achever La Partie d'échecs, vos Mémoires de dramaturge et de traducteur. Vous y évoquez aussi vos années de journalisme littéraire. J'ai lu le livre en moins de deux jours, je ne l'ai pas lâché.

Je ne fus qu'un passant furtif dans votre vie au Journal de Genève, au tout début des années 60. Encore étudiant, je fréquentais la rédaction chaque fin d'après-midi, pour un cinq à sept qui consistait à couper les dépêches du jour et à préparer une page de nouvelles internationales.

Nous avons établi alors, alors déjà, des contacts à propos des pages culturelles du journal, dont vous étiez l'ordonnateur. Vous veniez de réaliser un échange avec le supplément littéraire du quotidien de Varsovie Zycie Warszawy. Cela me passionnait. Vous m'avez rapidement accueilli dans la section «Lettres, Arts, Sciences» du samedi.

Lire la suite

25/01/2011

Hitler, Auschwitz, etc

Histoire. Les réactions à la note sur le passage de Jean-Claude Juncker à Mise au point n'ont pas manqué. Quelques-uns des commentaires étaient signés; ils ont été publiés. D'autres portaient des pseudonymes; ils n'ont pas été mis en ligne. J'ai essayé de convaincre leurs auteurs d'afficher leur identité. Je n'y suis pas parvenu ou n'ai pas reçu de réponse. Dommage. Je fais cependant état de l'une de ces réactions, qui mérite d'être connue pour son contenu.

Lire la suite

21/01/2011

Tabucchi et l'affaire Battisti

Justice. L'écrivain italien Antonio Tabucchi est l'auteur de livres magiques et subtils. Je les ai presque tous lus et conservés dans ma bibliothèque. Il est un homme chaleureux et sympathique. Je dois à Bernard Comment, son traducteur, de l'avoir rencontré il y a quelques années au Salon du Livre de Genève; nous avions alors surtout parlé de football, ce que je tiens pour un signe rassurant chez un intellectuel ou un artiste. Il est proche du grand Portugais António Lobo Antunes, qu'il a traduit en italien, et amoureux du Portugal - comment de pas l'être? Antonio Tabucchi s'affirme aussi, lorsqu'il le faut, engagé et courageux.

Lire la suite

17/01/2011

Blocher, Hitler, Juncker: un air nauséabond

Télévision. Très intéressant entretien, sur Mise au point (TSR) dimanche soir, avec Jean-Claude Juncker, premier ministre luxembourgeois et actuel président de l'Eurogroupe, en charge de la monnaie européenne.

Un homme fin, intelligent, mesuré, dont le costume n'est pas taillé pour la politique-spectacle. Un très mauvais client pour animateur de télévision vibrionnant. En face de lui, Laurence Gemperlé sait trouver le ton juste. C'est, pour le téléspectateur romand, le dernier épisode de la série politique du moment.

Lire la suite

14/01/2011

Irène Némirovsky: qu'aucun souvenir ne se perde

Lecture. Ce livre fut la plus belle émotion de mon dernier automne. Je l'ai lu longtemps après sa parution en 2004, alors qu'étaient retombés le bruit et les éloges que valurent à Suite française sa parution posthume et l'octroi du Prix Renaudot.

Irène Némirovsky est née à Kiev au début du siècle, dans une famille juive aisée contrainte à l'exil après la révolution bolchévique. Négligée par une mère seulement préoccupée d'elle-même et de ses conquêtes masculines, elle connaît une enfance triste et solitaire. Elle se voit confiée à une nourrice, passe de gouvernante en précepteurs. De son éducation, elle reçoit cependant dès ses premières années une connaissance intime du français, qui deviendra sa langue d'écriture.

Lire la suite

09/01/2011

Le paradis des prisons russes

Justice. Quiconque l'a suivi garde en mémoire l'entretien mené avec Vladimir Poutine, premier ministre de Russie de son nouvel état, lors du journal du soir de France 2. C'était il y a six mois. On l'a relaté dans Marges. Interpellé sur les assassinats de journalistes dans son pays, il a cyniquement contre-attaqué sur l'état des prisons françaises. Vétustes comme on sait, inadaptées à une population carcérale croissante.

Lire la suite