12/02/2011

La "Tribune" et ses anciens "collabos"

Histoire. L'ouvrage remarquable d'Alain Clavien, Grandeurs et misères de la presse politique (Editions Antipodes), n'est pas tout à fait exempt de menues faiblesses dans la restitution des faits. J'en ai repéré quelques-unes concernant la période la plus récente. Une exploitation plus étendue des sources vivantes les aurait peut-être évitées. Elles montrent au demeurant les limites d'une recherche essentiellement fondée sur la consultation d'archives ou de publications.

Lire la suite

07/02/2011

Presse: le match Lausanne - Genève

Histoire. La parution de Grandeurs et misères de la presse politique de l'historien Alain Clavien a été justement saluée. Ce professeur de l'Université de Fribourg a entrepris de raconter les vies parallèles de la Gazette de Lausanne et du Journal de Genève. De leur naissance jusqu'à la figure géométrique improbable d'une jonction tardive, qui préluda à leur commune extinction. La lecture du livre s'impose à qui s'intéresse à la presse politique et à l'histoire du pays romand. Elle laisse cependant quelques regrets et interrogations.

Lire la suite

28/01/2011

Cher Walter Weideli

weideli page cornu 8 fév 2011.jpgGenève, le 28 janvier. Je viens d'achever La Partie d'échecs, vos Mémoires de dramaturge et de traducteur. Vous y évoquez aussi vos années de journalisme littéraire. J'ai lu le livre en moins de deux jours, je ne l'ai pas lâché.

Je ne fus qu'un passant furtif dans votre vie au Journal de Genève, au tout début des années 60. Encore étudiant, je fréquentais la rédaction chaque fin d'après-midi, pour un cinq à sept qui consistait à couper les dépêches du jour et à préparer une page de nouvelles internationales.

Nous avons établi alors, alors déjà, des contacts à propos des pages culturelles du journal, dont vous étiez l'ordonnateur. Vous veniez de réaliser un échange avec le supplément littéraire du quotidien de Varsovie Zycie Warszawy. Cela me passionnait. Vous m'avez rapidement accueilli dans la section «Lettres, Arts, Sciences» du samedi.

Lire la suite

25/01/2011

Hitler, Auschwitz, etc

Histoire. Les réactions à la note sur le passage de Jean-Claude Juncker à Mise au point n'ont pas manqué. Quelques-uns des commentaires étaient signés; ils ont été publiés. D'autres portaient des pseudonymes; ils n'ont pas été mis en ligne. J'ai essayé de convaincre leurs auteurs d'afficher leur identité. Je n'y suis pas parvenu ou n'ai pas reçu de réponse. Dommage. Je fais cependant état de l'une de ces réactions, qui mérite d'être connue pour son contenu.

Lire la suite

27/12/2010

Quand j'entends le mot "culture"...

Histoire«Quand j'entends le mot "culture", je sors mon revolver». La formule continue à faire mouche. Elle est attribuée le plus souvent à Hermann Goering. Elle lui va bien, mais elle n'est pas de lui. Autre prétendant, Baldur von Schirach, le chef des Jeunesses hitlériennes. Encore raté. Les principaux acteurs de la tragédie nazie n'ont sans doute pas hésité à l'employer. Ce ne sont pas eux qui l'ont inventée.

Lire la suite

01/12/2010

Lettre de Karl Barth à un pasteur de la R.D.A.

Histoire. Curieuse coïncidence, l'autre semaine. Le lundi, Médialogues m'invite à parler sur La Première de la Radio suisse romande de mon dernier livre, Les médias ont-ils trop de pouvoir? (éditions du Seuil). Deux jours plus tard, une collaboratrice de l'émission A vue d'esprit, sur Espace 2, enregistre un entretien pour une série diffusée cette semaine sous le titre «Ecrits de croyants». La discussion prend appui sur mon tout premier ouvrage, paru en 1968, Karl Barth et la politique (éditions Labor et Fides). L'émission est programmée le jeudi 2 décembre.

Lire la suite

24/03/2010

Karski et le juge Frankfurter

Histoire. Le billet sur la diffusion par Arte du Rapport Karski de Claude Lanzmann n'est pas resté sans réactions. Les plus critiques sont anonymes. J'ai tenté de convaincre leurs auteurs sous pseudonyme de signer de leur prénom et nom. Ma démarche demeure sans réponse à ce jour. Ces commentaires n'ont donc pas été publiés. Je le regrette.

Une supposition a choqué: que la marche du temps ait pu infléchir la perception par Jan Karski de son entrevue en 1943 avec le président Roosevelt. Dans un livre publié en 2009, le romancier Yannick Haenel dépeint par l'imagination un Karski  sans indulgence pour son interlocuteur et son indifférence envers le sort des Juifs en Europe. Le témoignage de Karski lui-même, recueilli en 1978 par Claude Lanzmann, soutient au contraire que « l'homme le plus puissant du monde », comme le désigne l'ancien résistant polonais, a entendu son rapport sur l'extermination. Non pas en réagissant sur le champ, mais après coup, par l'envoi d'une liste de personnalités à contacter, appartenant à des milieux religieux, intellectuels et politiques.

Lire la suite

18/03/2010

Shoah et falsification

Histoire. La chaîne Arte a diffusé le 17 mars en fin de soirée Le rapport Karski, un entretien de Claude Lanzmann avec le résistant polonais Jan Karski. Cet entretien eut lieu en 1978, il y a plus de trente ans. Lanzmann ne l'a pas retenu dans son film Shoah, mémorial consacré aux victimes juives des camps d'extermination nazis. Il s'en explique aujourd'hui dans un texte liminaire. Il invoque la longueur du film, ainsi que «des raisons proprement artistiques de tension dramatique».

Lire la suite