20/10/2010

L'âme si fragile d'un Guarneri del Gesù

Lecture. Le romancier Pascal Mercier est né à Berne. De formation et de métier, il est philosophe. Il vient de prendre sa retraite après plusieurs années d'enseignement à l'Université Libre de Berlin, après Berkeley et Harvard. Philosophe, il est l'auteur d'ouvrages touchant à la psychologie et à la connaissance. Il les signe de son vrai nom: Peter Bieri. Son livre le plus marquant est consacré à l'exercice de la liberté (Das Handwerk der Freiheit, 2001).

Lire la suite

11/10/2010

Les bienfaits d'Arte

Télévision. Arte, la chaîne de télévision franco-allemande, vient de célébrer ses vingt ans. Je n'ai aucun souvenir de ses débuts, qui furent câblés et confidentiels. Je garde en mémoire son passage sur les ondes hertziennes et son ouverture au grand public, en octobre 1992. La chaîne avait programmé en soirée Les Ailes du désir, le beau film de Wim Wenders.

Lire la suite

11:09 Publié dans Télévision | Tags : arte, cinéma, culture | Lien permanent | Commentaires (0)

04/10/2010

Une Eglise plus égale que les autres?

Journalisme. Mgr Genoud était un homme de paix et de dialogue. Méritait-il la polémique médiatique déclenchée par l'absence à ses obsèques d'une délégation du Conseil d'Etat genevois?

On a beaucoup discuté et disputé de bienséance, de laïcité, de respect du protocole et de son Règlement, du défaut de catholiques au sein de l'actuel gouvernement cantonal. Personne, à ma connaissance, ne s'est étonné publiquement du privilège accordé par ledit Règlement à l'Eglise catholique romaine.

Lire la suite

01/10/2010

Les richesses de l'inattendu

Découverte. Au cours de l'été, à l'ombre des affaires, un débat tout à fait passionnant s'est déroulé dans les colonnes du Monde. Il portait sur les cheminements de la science et les vertus de l'erreur et de l'accident. Christophe Colomb a découvert l'Amérique alors qu'il s'était embarqué pour les Indes. Alexander Flemming a « inventé » la pénicilline à partir d'une moisissure accidentelle.

Lire la suite

27/09/2010

Rochebin en tenue de pion

Télévision. Mes mésaventures sur la blogosphère m'ont empêché de réagir au quart de tour. C'était le lundi 20 septembre, il y a tout juste une semaine. Le «19:30», journal télévisé de la Télévision suisse romande, signale les manques de l'école genevoise en matière d'enseignement de l'Histoire suisse.

Enquête en forme de micro-trottoir. Le Sonderbund (le « Sondrebond », disait Ramuz)? Connais pas. Comment? Une guerre civile en Suisse? Eh bien, oui. C'était en 1847 et cela s'est terminé grâce au général Dufour. Assez connu des Genevois, celui-là. Sa statue équestre dirige le trafic des transports publics et des automobiles sur la place Neuve, à Genève. Merci, la télévision.

La petite leçon de choses historiques se termine par un plateau. Darius Rochebin, présentateur consacré, reçoit un invité en direct.

Lire la suite

23/09/2010

Un paria sur la blogosphère

Internet. Cela dure près d'une semaine. Je piaffe, j'enrage. Impossible d'accéder à l'administration de Marges. Donc de traiter d'éventuels commentaires, de mettre en ligne une nouvelle note. C'est la peste informatique. Le foyer est à Paris, me dit-on, auprès du serveur. Des gens polis, il faut le dire, qui répondent sans tarder aux plaintes. Faut-il cependant requérir des délais de plombier pour réparer les dégâts?

Lire la suite

12:05 Publié dans Internet | Tags : blog, panne, mot de passe | Lien permanent | Commentaires (3)

13/09/2010

Le "donneur" de l'UBS promu star médiatique

Journalisme. La lecture des journaux et des magazines réserve parfois des découvertes qui valent le détour. Ainsi, dans la dernière livraison de Bilan, une enquête de Myret Zaki sur Bradley Birkenfeld, l'homme par qui le scandale est arrivé. C'est à lui que des milliers de clients américains de l'UBS ont dû d'être «donnés» pour avoir omis de déclarer leurs comptes. On saura gré, au passage, à Temps présent de nous en avoir montré quelques-uns la semaine dernière, Suisses de souche, pas forcément fiers, mais tout petits poissons...

Lire la suite

08/09/2010

Sur les traces du lièvre de Patagonie

Lecture. Le Lièvre de Patagonie, donc, mémoires de Claude Lanzmann, journaliste et cinéaste documentariste. Déjà passé entre plusieurs mains, l'épais volume m'a été prêté par un ami français, résident intermittent de Saint-Luc. Il le tenait lui-même d'un autre, dont le nom et l'adresse figurent en page de garde... La course du lièvre est imprévisible. Il retrouvera son terrier.

Lire la suite

03/09/2010

Rentrée littéraire: rien ne presse

Lecture. La rentrée littéraire m'indiffère. Elle est un miroir aux alouettes. Articles de promotion convenus, entretiens copier-coller, reproduction des mêmes pages de couverture, des mêmes portraits dans les magazines. Les découvertes sont rares, les confirmations plus encore. Chaque année, je m'agace en vain de la parution rituelle et invasive du dernier Nothomb, des poses, du rouge pétant et du chapeau d'Amélie. J'ai tort bien entendu. Tout coule

Je l'ai vérifié plus d'une fois par la lecture de pages maraudées à l'étal de libraires: je n'ai aucun goût pour la littérature d'abattage. Comme pour la tolérance, il y a des maisons pour cela. Ce sont les grandes surfaces.

Lire la suite

01/09/2010

Pourquoi pas d'enfants?

Journalisme. Cela fait dix bons jours aujourd'hui et je n'en reviens toujours pas. C'était un dimanche. Longue interview de Karin Keller-Sutter, candidate saint-galloise au Conseil fédéral, dans Le Matin Dimanche. Ma lecture butte sur la question (je résume): «Pourquoi pas d'enfants?» Réponse de la candidate: «C'est quelque chose qu'on ne demanderait pas à un homme sans enfants, mais je comprends que ça intéresse les gens. Je vais donc y répondre, une fois pour toutes.»

Lire la suite

26/08/2010

Une affaire française

Opinion publique. En France, c'est l'affaire de l'été. Ailleurs, ce n'est qu'une péripétie. Encore qu'on l'ait suivie en Suisse d'un regard malicieux. Ainsi cet Eric Woerth, ci-devant ministre du Budget, qui tirait les oreilles des gardiens du paradis fiscal helvétique, se trouve pris à son tour dans une drôle de seringue.

Lire la suite

23/08/2010

Des fleurs dans le métro

Lecture. Mon premier livre de l'été est resté à l'ombre; en juillet j'ai beaucoup circulé et peu lu à part les journaux. L'heure de pointe, par Dominique Simonnet, se passe dans le métro parisien. Le livre s'annonce comme un «roman en quatorze lignes». Ce sont celles du réseau, de Château de Vincennes - La Défense (ligne 1) à Olympiades - Saint-Lazare (ligne 14), l'une et l'autre bien connues des voyageurs arrivant à la Gare de Lyon.

Lire la suite

16/08/2010

Arles et ses Innocents meurtris

Photographie. La couverture du catalogue des Rencontres d'Arles est un bestiaire. Cette année, une tête de rhinocéros. Du lourd et du piquant. Disséminées dans toute la ville, mais plus denses dans les ateliers désaffectés de la SNCF, non loin des Aliscamps, les expositions se gagnent à pied sous un soleil accablant. Il existe heureusement de secourables navettes et suffisamment de points d'eau (et d'autres breuvages). Les sollicitations sont infinies, le parcours exhaustif en trois ou quatre jours se mue en épreuve initiatique.

Lire la suite

09/08/2010

Candide en Avignon

Découverte. J'y ai donc mis le temps. Le Festival d'Avignon en était cet été à sa soixante-quatrième édition. Je m'y suis rendu pour la première fois. Les récits que j'en avais d'amis, fidèles de la grande fête du théâtre, étaient à la fois tentants et dissuasifs. Un extraordinaire chaudron, mais aussi une effervescence déroutante pour le non initié. Et puis, j'étais pris jusque là dans le moule de vacances plus ou moins douillettes, faites de mer, de farniente et de lectures, qui tranchaient agréablement avec l'agitation des jours ordinaires... L'an dernier, j'ai cassé le moule.

Lire la suite

02/08/2010

Le bonjour d'Arthur: en souvenir d'Henri Montant

Journalisme. Ça ne se fait pas. Sur la terrasse du café de la plage, on ouvre Libération et on s'apprête à tourner la page du Carnet quand le nom saute aux yeux, en lettres noires: «Henri Montant, alias Arthur». C'est le 24 août. Henri Montant, journaliste, est mort en Bretagne, une semaine plus tôt.

Lire la suite

02/07/2010

Marges se met en marge, le temps de souffler

Opinion publique. La tenue régulière d'un blog est une expérience de communication intéressante. Elle n'est pas de tout repos. Sans même souffrir de bloghorrée, son auteur ne s'attache pas à une sinécure. D'autant moins sur Marges, où j'essaie d'accorder aux propos qui y sont tenus une certaine transparence. J'y vois un gage de crédibilité. Je demande donc aux internautes qui souhaitent réagir de signer leur commentaire de leur prénom et de leur nom. Que les sujets soient graves ou anodins. Je reste prêt à admettre une publication sous pseudonyme, pour de bonnes raisons et pour autant que l'identité du commentateur me soit connue.

Lire la suite

28/06/2010

Bâle au bonheur de l'art

Découverte. Chaque année, Bâle connaît une congestion artistique unique au monde. Sa foire d'art moderne et contemporain, Art Basel, attire soixante mille visiteurs, quelque trois cents galeries de toute la planète, parmi les meilleures et les plus pointues.

Lire la suite

24/06/2010

Les tricheurs du foot au ralenti

Dribble. Situé en marge depuis six mois. Forcé à rien et moins encore à commenter en notes haletantes les crocs-en-jambes sur nos pelouses locales. Deux semaines de football mondial et me voilà renvoyé en touche, bousculé d'un coup d'épaule dans le dos, que l'arbitre n'a même pas vu.

Lire la suite

21/06/2010

Poutine m'a soufflé

Journalisme. Quel impudent, ce David Pujadas! Quel imprudent! Le voilà face à Vladimir Poutine, premier ministre de Russie de son nouvel état. Cela se passe à Sotchi, au bord de la mer Noire, à l'heure du journal de France 2. Il n'attaque pourtant pas de front, Pujadas. Il choisit la tangente. Il évoque sur un ton peu engagé, avec l'attention bienveillante d'un examinateur lors de l'épreuve orale du baccalauréat, les inquiétudes qui se font jour, sous nos latitudes, à propos des assassinats de journalistes en Russie. Que pensez-vous de ces inquiétudes, cher Monsieur?

Lire la suite

16/06/2010

Voyage dans des bibliothèques genevoises

Livres. Les écrans sont chronophages. Rien n'y peut changer, tout passe par eux. Mais ils font aussi gagner du temps. Comment faisait-on sans eux autrefois ? Par exemple, pour emprunter un livre dans une bibliothèque? Du temps de mes études, je garde le souvenir de la Bibliothèque publique et universitaire de Genève et de son fichier (ce n'est pas une métaphore: de vraies fiches de vrai bristol, enfilées sur une tringle, rangées dans des tiroirs). Il fallait reporter la référence sur un bulletin de commande, présenter sa requête au préposé. L'homme n'était pas grand. Il vous toisait de haut. Vous aviez toujours l'impression de le déranger, vous vous sentiez coupable de votre emprunt. Les livres de la BPU étaient gardés comme la réserve d'or de Fort Knox.

Lire la suite

14/06/2010

L'égalité bien entendu, mais comment?

Débat. Voici une petite semaine, je me suis arrêté sur le premier membre de la phrase sur l'égalité inscrite par les Constituants genevois au chapitre des droits fondamentaux: «Toutes les personnes sont égales en droit et en fait». Je me suis alors intéressé à la personne. Il me reste à discuter les registres de l'égalité.

Lire la suite

08/06/2010

Les Constituants, la femme, l'homme et la personne

Débat. Une installation délibérée en marge de l'actualité et de ses remous fait de moi un observateur lointain des travaux de la Constituante genevoise, ainsi que de quelques autres péripéties de la vie politique du canton et du pays. Tant d'autres s'en occupent! Je n'ai pas manqué d'être frappé cependant par l'éruption récente de deux débats. Celui sur la laïcité. Celui sur l'égalité. Rien n'est donc définitivement joué, mais il y a sur le second en tout cas deux ou trois choses à dire.

Lire la suite

01/06/2010

Journaliste, arrête ton cinéma!

Journalisme. Ces mots d'Humphrey Bogart à la fin de Bas les masques (Deadline USA en v.o., Richard Brooks, 1952): « C'est ça la presse, baby. La presse! Et il n'y a rien à faire contre ça. Absolument rien! » Directeur de journal, Bogart est au téléphone avec Thomas Rienzi, roi de la pègre dont l'édition du jour annonce l'incrimination. Il fait entendre le bruit des rotatives à son interlocuteur.

Lire la suite

25/05/2010

La SSR, une affaire trop sérieuse...

Médias. C'est fou ce qu'ils se sont agités, les journalistes. Sur les ondes, dans les pages des journaux, sur leurs blogs. La désignation de Roger de Weck à la direction de la radio et de la télévision a donc fait beaucoup parler dans les rédactions - le plus souvent en termes favorables, mais pas seulement. Ailleurs, le ton a été dans l'ensemble assez réservé. Les partis politiques n'attendent-ils pas tous d'un directeur de la SSR quelque chose qui leur soit profitable?

Lire la suite

20/05/2010

Un tableau sous la Terreur

Lecture. Pierre Michon est un écrivain rare. Il écrit peu, il écrit court. Une douzaine de livres depuis 1984. Seul le premier, Vies minuscules, paru chez Gallimard, passe d'un cheveu la barre des deux cents pages. Les autres, autant qu'ils sont, se saisissent d'une main de faible empan.

Les récits de Michon, cette poignée, visent à la concision et atteignent à l'ampleur. Ils tiennent du poème. Le plus récent, Les Onze, est un fleuve dont la lenteur profonde et les remous de surface, andante con moto, célébrés en une coulée, disent tout de son parcours et de sa force.

Lire la suite