28/01/2011

Cher Walter Weideli

weideli page cornu 8 fév 2011.jpgGenève, le 28 janvier. Je viens d'achever La Partie d'échecs, vos Mémoires de dramaturge et de traducteur. Vous y évoquez aussi vos années de journalisme littéraire. J'ai lu le livre en moins de deux jours, je ne l'ai pas lâché.

Je ne fus qu'un passant furtif dans votre vie au Journal de Genève, au tout début des années 60. Encore étudiant, je fréquentais la rédaction chaque fin d'après-midi, pour un cinq à sept qui consistait à couper les dépêches du jour et à préparer une page de nouvelles internationales.

Nous avons établi alors, alors déjà, des contacts à propos des pages culturelles du journal, dont vous étiez l'ordonnateur. Vous veniez de réaliser un échange avec le supplément littéraire du quotidien de Varsovie Zycie Warszawy. Cela me passionnait. Vous m'avez rapidement accueilli dans la section «Lettres, Arts, Sciences» du samedi.

Lire la suite