24/10/2010

La face cachée de "Léa", roman de Pascal Mercier

Lecture. Le nouveau roman de Pascal Mercier, Léa, repose sur la relation douloureuse entre un père et sa fille, violoniste prodige. Même s'il est partagé, l'amour de la musique ne suffit pas à compenser les déficiences affectives. L'esprit de Léa se brisera. Son précieux instrument, un Guarneri del Gesù œuvre d'un grand luthier de Crémone, sera fracassé.

L'histoire forme l'ossature visible du roman. Elle trouve cependant son véritable sens dans le récit qu'en propose le narrateur et dans les entrelacs tissés par celui-ci avec son propre parcours de vie. Ce narrateur est un chirurgien en panne de confiance, divorcé. Il est le père d'une fille adulte, avec laquelle il entretient des rapports incertains et distendus. Il rencontre le père de Léa par hasard, sur une terrasse de café à Saint-Rémy-de-Provence. L'un et l'autre habitent Berne. Ils feront ensemble, en voiture, le chemin du retour, avec une halte à Genève.

Lire la suite