12/01/2010

Camus au lit, Camus au marbre

Télévision. Camus est à tous. Camus est à chacun. Depuis quelques semaines, c’est à qui dira «son» Camus. Le lyrisme solaire et minéral de Noces. L’absurde de la condition humaine, de L’étranger et du Mythe de Sisyphe. La générosité fraternelle et sans illusion de La Peste. Les grands débats au sein de la gauche française, à partir de L’homme révolté. La guerre d’Algérie. Jusqu’à l’œuvre de sa vie, longtemps portée, éclose sur sa tombe de Lourmarin comme une fleur de la Toussaint, Le premier homme.

Lire la suite

16:52 Publié dans Journalisme | Tags : algérie, combat, camus | Lien permanent | Commentaires (2)