05/11/2010

"Le testament d'Olympe", regard nocturne de Chantal Thomas

Lecture. Parmi les droits de l'homme les plus imprescriptibles figure celui de se contredire soi-même. Voilà quelques petites semaines seulement, je disais dans Marges mon indifférence pour la rentrée littéraire et ma méfiance envers les prix divers qui la célèbrent. Et me voici emporté par un livre laissé sur le rivage par le flot des nouveautés et inscrit pour un temps sur la liste des ouvrages retenus en vue du Goncourt. L'œuvre d'un auteur que couronna déjà le Femina en 2002  pour Les Adieux de la Reine.

Lire la suite