07/01/2010

Tocqueville ou le malentendu

Opinion publique. Il est amusant d’observer dans les journaux les références et les révérences à Tocqueville. Pas un dérapage avéré de la presse qui n’incite quelque part un éditorialiste en panne de réflexion à puiser dans son dictionnaire des citations: «Pour recueillir les biens inestimables qu’assure la liberté de la presse, il faut savoir se soumettre aux maux inévitables qu’elle fait naître».

Lire la suite