01/12/2010

Lettre de Karl Barth à un pasteur de la R.D.A.

Histoire. Curieuse coïncidence, l'autre semaine. Le lundi, Médialogues m'invite à parler sur La Première de la Radio suisse romande de mon dernier livre, Les médias ont-ils trop de pouvoir? (éditions du Seuil). Deux jours plus tard, une collaboratrice de l'émission A vue d'esprit, sur Espace 2, enregistre un entretien pour une série diffusée cette semaine sous le titre «Ecrits de croyants». La discussion prend appui sur mon tout premier ouvrage, paru en 1968, Karl Barth et la politique (éditions Labor et Fides). L'émission est programmée le jeudi 2 décembre.

Lire la suite

09/02/2010

Dispute à l'ancienne

Journalisme. Le philosophe Jacques Bouveresse a prononcé l'autre soir au Théâtre Saint-Gervais, à Genève, une belle conférence sur l'écrivain et satiriste viennois Karl Kraus. Il s'est concentré sur les quelques mois qui ont suivi l'installation d'Adolf Hitler au poste de chancelier du Reich, le 30 janvier 1933. C'est en septembre de cette même année, en effet, que Kraus écrivit la Troisième nuit de Walpurgis, spectacle présenté par le même théâtre jusqu'au 14 février.

Lire la suite

25/01/2010

Hitler et la radio

Médias. Même les plus jeunes générations n'ignorent rien des vociférations d'Adolf Hitler, amplifiées par les hauts parleurs lors des grands rassemblements nazis ou transmises par les postes de TSF - la télégraphie sans fil, comme on disait à l'époque - dans les foyers allemands. Pour en retrouver le souvenir auditif, à vrai dire inoubliable, il suffit de rester quelques soirs devant la chaîne Arte, qui diffuse des reportages historiques en abondance.

L'association du nazisme et de la radio est tenue pour un fait de l'histoire. Les deux grandes figures de l'Ecole de Francfort, Horkheimer et Adorno, écrivaient (La Dialectique de la raison, 1947) que «les nazis eux-mêmes savaient bien que la radio achevait de donner forme à leur cause, comme le fit la presse d'imprimerie pour la Réforme».

Lire la suite