02/07/2010

Marges se met en marge, le temps de souffler

Opinion publique. La tenue régulière d'un blog est une expérience de communication intéressante. Elle n'est pas de tout repos. Sans même souffrir de bloghorrée, son auteur ne s'attache pas à une sinécure. D'autant moins sur Marges, où j'essaie d'accorder aux propos qui y sont tenus une certaine transparence. J'y vois un gage de crédibilité. Je demande donc aux internautes qui souhaitent réagir de signer leur commentaire de leur prénom et de leur nom. Que les sujets soient graves ou anodins. Je reste prêt à admettre une publication sous pseudonyme, pour de bonnes raisons et pour autant que l'identité du commentateur me soit connue.

Lire la suite